Âne & mulet des Pyrénées

L'énergie retrouvée

Ane des Pyrénées

Les ânes se sont parfaitement adaptés aux conditions de sol et de climat de la chaîne pyrénéenne. La cathédrale romane de Lescar dans le Béarn abrite une mosaïque représentant un âne correspondant précisément au standard de l’âne des Pyrénées, ce qui atteste de sa présence dès le Moyen-âge.

Les Ânes des Pyrénées ont su se rendre indispensables en assurant des transports et des travaux agraires. L’effectif s’est progressivement étoffé jusqu’à un maximum atteint au cours du XIXème siècle. Par la suite, l’implantation de voies carrossables, puis la mécanisation des transports et de l’agriculture ont réduit leur utilité : à partir de 1950, leur déclin a été de plus en plus rapide.

Des passionnés ont réagi en 1994 en constituant l’Association des Ânes et Mulets des Pyrénées, agissant pour la sauvegarde et le développement de la race. Le premier rassemblement d’ânes des Pyrénées à Masseube, dans le Gers, a permis l’inscription à titre initial des animaux conformes au standard défini à partir de cartes postales anciennes et d’ouvrages zootechniques. La race a été reconnue par le Ministère de l’Agriculture en 1997.

On peut distinguer deux types d’ânes des Pyrénées qui doivent tous deux être conservés : le Gascon et le Catalan. Les deux types ayant des aptitudes bien différentes, les éleveurs tâchent d’orienter leur production en vue d’une utilisation précise ; les gascons étant les spécialistes du portage (bât, randonnées, portage en montagne), les catalans étant plutôt orientés vers l’attelage de loisir ou de travail, et la production mulassière. L’association gestionnaire du stud-book a la lourde charge de sélectionner les reproducteurs mâles sur leur modèle, leur docilité et leurs aptitudes au travail et à l’effort. La séance d’approbation des baudets se déroule chaque année au Haras de Pau - Gélos. Avec une population d’une trentaine de baudets (mâles reproducteurs), les éleveurs d’ânes des Pyrénées ont à leur disposition le matériel génétique nécessaire pour un croisement judicieux et raisonné, avec toujours comme principal objectif la production d’un animal bien conformé et fiable dans son utilisation.


 Type Catalan                Type Gascon


L'âne des Pyrénées, essentiellement dans son type gascon, excelle dans le portage de bât. Il portera facilement 50 kilos et avalera sans difficulté un dénivelé de 1500m sur une randonnée de 6 à 8 heures. Son pied sûr assorti à son calme et sa tendresse en feront le compagnon de randonnée idéal pour le plaisir des petits et des grands. Aujourd’hui, de nombreuses structures professionnelles vous accueillent et organisent pour vous des randonnées pour partir à la découverte du massif pyrénéen.

Quelques éleveurs ont renoué avec la production traditionnelle de lait d’ânesse des Pyrénées, particulièrement réputé au XIXème siècle. Aujourd’hui, il est utilisé dans la fabrication de savons et de cosmétiques.


Mulet des Pyrénées

Cet hybride vigoureux allie la sobriété de son père : l'âne (ou baudet) des Pyrénées, et la force de sa mère (jument Bretonne, Percheronne, Anglo-Arabe, Mérens ou Castillonaise).

Selon la jument choisie, le format et l'utilisation des mulets sont variés : bât, attelage, traction en agriculture, selle (endurance notamment).



Télécharger le poster de l'âne des Pyrénées 

Télécharger le poster de la mule des Pyrénées


 


Pour aller plus loin : Association des Anes et Mulets des Pyrénées 


Vous aimez cette page ? Partagez-la !